Menu
Menu
Remise du premier prix de mémoire de master sur l'improvisation théâtrale

Remise du premier prix de mémoire de master sur l'improvisation théâtrale

Remise du premier prix de mémoire de master sur l'improvisation théâtrale

Remise du premier prix de mémoire de master sur l'improvisation théâtrale

Eléonore de Lacharrière et Géraldine Dehayes, lauréate de la première édition

Eléonore de Lacharrière et Géraldine Dehayes, lauréate de la première édition

Remise du premier prix de mémoire de master sur l'improvisation théâtrale

Créé en 2019 à l’initiative de la Fondation Culture & Diversité, le prix de mémoire de master sur l’improvisation théâtrale, a été décerné pour la première fois au théâtre de la Madeleine à Paris, à l’issue de la finale du Trophée d’Impro Culture & Diversité. Remis par le comédien Jamel Debbouze, en présence de Marc Ladreit de Lacharrière, président de la Fondation Culture & Diversité, ce prix a pour objectif de permettre une meilleure connaissance de l’improvisation théâtrale.

La Fondation Culture & Diversité est engagée depuis 2010 pour le développement de la pratique de l’improvisation théâtrale à l’école. En plus du Trophée d’Impro Culture & Diversité qui permet chaque année à des centaines de collégiens de s’initier à cette discipline artistique partout en France, la Fondation mène différentes actions afin de promouvoir l’impro dans le cadre de l’éducation artistique et culturelle.

C’est pour mieux analyser les mécanismes et les bienfaits observés sur le terrain qu’est né en 2019 le prix de mémoire de master sur l’improvisation théâtrale. En encourageant des étudiants chercheurs à réfléchir sur ce courant artistique en émergence, le monde académique en permettra une meilleure compréhension.

C’est Géraldine Dehayes qui est la lauréate de la première édition, pour son travail de recherche sur la socialisation des adolescents par l’improvisation théâtrale. Elle se voit récompensée d’une dotation de 1000 euros et d’une diffusion de son mémoire dans le réseau des bibliothèques universitaires.

Dans son mémoire, soutenu au Centre d’économie sociale du Conservatoire National des Arts et Métiers(CESTES-CNAM), Géraldine Dehayes mène une recherche-action avec pour terrain les ateliers de création de la compagnie de théâtre LIFI, en direction des jeunes des quartiers d’éducation prioritaire du 19e arrondissement de Paris.

L’autrice montre comment la pratique du théâtre improvisé accompagne l’adolescent dans ses changements de la relation à soi et à l’autre, contribue à sa compréhension du monde, ses règles et ses valeurs. Comment elle permet de développer sa capacité d’adaptation dans les transformations physiques et psychologiques de l’adolescence, l’amenant progressivement vers l’autonomie et l’indépendance de ses parents, participant ainsi de la construction de soi.

La lauréate du prix a été choisie par un jury d’universitaires, composé de Pauline Bouchet, Maîtresse de conférences en études théâtrales à l’Université de Grenoble Alpes, et de Serge Saada, Professeur de médiation culturelle et d’écriture dramatique, associé à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3.

L’appel à candidatures de la deuxième édition du prix de mémoire de master sur l’improvisation théâtrale sera publié à l’automne 2019.