Menu
Menu
 Slam à l'École, invité d'honneur à l'Unesco

Slam à l'École, invité d'honneur à l'Unesco

Slam à l'École, invité d'honneur à l'Unesco

Dans le cadre de la journée internationale de la fille, l’UNESCO et l’ONG Plan international organisaient le 11 octobre 2019 une soirée à laquelle la Fondation Culture & Diversité a eu l’honneur de participer. En présence d’Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO les gagnants de Slam à l’École 2019 ont déclamé leurs poèmes devant un public de 300 personnes composé de délégations du monde entier.

L’Unesco a fait appel au programme Slam à l’École de la Fondation Culture & Diversité et de la Ligue Slam de France pour mettre à l’honneur les travaux artistiques des collégiens. En effet le slam permet un travail à la fois éducatif et culturel, en ouvrant les élèves à la culture et à la poésie, par la fréquentation des artistes et avec l’implication des professeurs.

Ainsi, cinq élèves sont montés sur la scène du grand auditorium de l’Unesco à Paris. Dans un premier temps, les lauréats du slam en collectif : Flora Lautman, Maryne Claveau, William Goguet et Gwendoline Gerberon du collège Lucie et Raymond Aubrac de Luynes (37), accompagnés de Cécile Mérigard, leur professeure d’histoire-géographie, ont présenté un slam sur l’amour des mots et l’écologie.

En clôture de la cérémonie, Manon Roqueta, du collège Fernand Gregh de Champagne-sur-Seine (77), lauréate du slam en solo, soutenue par l’artiste slam Lord Mike Jam, a prononcé un texte fort et empli d’humour sur la liberté et le problème du mariage forcé.

Cette invitation au siège de l’UNESCO, a permis de montrer au monde entier toutes les possibilités du slam. Sa richesse poétique mais aussi réflexive qui s’inscrivait parfaitement dans une manifestation à l’objectif aussi ambitieux que la journée internationale de la fille.

Créée en 2011 par l’assemblée générale des Nations Unies cette journée a été initiée pour mettre en avant les droits des filles et des adolescentes et éclairer les difficultés particulières qu’elles rencontrent à travers le monde, notamment le droit à l’éducation, à la santé et à la sécurité. Et dans la perspective de créer un avenir pour ces futures femmes où elles pourront apparaître sur la scène publique au même titre que leurs homologues masculins.

Le programme Slam à l’École est développé par la Ligue Slam de France et la Fondation Culture & Diversité, sous le parrainage de l’artiste Grand Corps Malade.