Menu
Menu

CAPEP

En 1973, le CAPEP se crée dans un contexte économique qui plonge de nombreuses personnes dans un abîme social consécutif au déclin des activités sidérurgiques et charbonnières dans le Valenciennois. L'Education Permanente et Populaire caractérise depuis, l'action du CAPEP au nom des valeurs universelles d'un humanisme partagé : la dignité, la tolérance et le respect.

Le CAPEP inscrit donc son action sociale sur le bassin du Valenciennois tout en prenant compte de la dimension culturelle du territoire et son évolution au cours du temps. L'éthique et l'action du CAPEP reposent sur les principes suivants :

  • Toute personne a droit à une existence digne et épanouissante, d'être acteur de la cité,
  • Le fait associatif est moteur de réflexions citoyennes et militantes, facteur de transformation et d'innovation sociale. Il est porteur d'idées et propositions dans le débat public.

Dans ce cadre au travers des missions et de ses quatre services :

  • La Formation (@3C, Espaces Ouverts d'Éducation Permanente, etc.)
  • L'insertion (Chantiers d'insertion, Référents RSA, etc.)
  • L'accompagnement vers l'emploi, Réseau Conseil (allocataires RSA, jeunes)
  • La Prévention Spécialisée

Le CAPEP apporte son concours pour l'émancipation de chacune et chacun dans sa vie sociale, professionnelle, culturelle et citoyenne. Plus spécifiquement le service prévention spécialisée du CAPEP intervient sur trois secteurs :

  • La commune entière de Beuvrages ;
  • Deux quartiers distincts de Valenciennes (Centre-Ville et Chasse-Royale) ;
  • Le quartier de la Bleuse-Borne d'Anzin.