Menu
Menu
Prix de mémoire de master sur l'improvisation théâtrale

Prix de mémoire de master sur l'improvisation théâtrale

CHIFFRES CLES

2 éditions

3 lauréats

1 000 € de dotation pour le premier prix

Le Prix de mémoire de master sur l'improvisation théâtrale valorise l'apport académique des travaux de recherche menés par des étudiants sur la discipline. Ce Prix est décerné pour favoriser la recherche et la connaissance théorique sur ce couran

En 2019, la Fondation Culture & Diversité a créé le Prix de mémoire de master sur l’improvisation théâtrale afin de mieux analyser les mécanismes de la pratique. Ce Prix cherche à légitimer l’improvisation théâtrale en tant que sujet de recherche dans le milieu universitaire où la discipline est encore trop rare. Le premier Prix remporte une dotation de 1 000 € et le deuxième Prix une dotation de 500 €.

Les Prix sont décernés par un jury composé de Pauline Bouchet, maîtresse de conférences en études théâtrales à l’Université de Grenoble Alpes, et de Serge Saada, professeur de médiation culturelle et d’écriture dramatique associé à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3. Tous deux ont déjà récompensé des lauréats issus des filières de sciences humaines et sociales ainsi que d’études théâtrales.

  • Lauréats 2020

Premier Prix  

De l’Improvisation théâtrale à la performance : Une étude de l’émergence collective du cadre dramatique

Soutenu par Théo Gorin à l’EHESS.

Ce mémoire fait désormais l’objet d’une thèse et a été le sujet d’un article scientifique.

« Pratique artistique singulière, l’improvisation théâtrale est tournée vers la création immédiate et spontanée. […] Entreprenant l’improvisation sous le prisme de la performance et en s’appuyant sur l’ethnométhodologie et l’analyse conversationnelle, ce mémoire s’attache à analyser les mécanismes mis en jeu par les comédiens. D’une scène indéterminée les acteurs font advenir un cadre dramatique spécifique impliquant un processus de création indexicale. »

Deuxième Prix

Les Ligue d’Improvisation dans les Hauts de France, histoire, organisation et codes

Soutenu par Matthieu Hacot à l'Université Lille 3.

« Ce mémoire a pour ambition d’observer et d’étudier le phénomène de la démocratisation de l’improvisation théâtrale en tant que discipline artistique, et l’apparition de nouvelles formes ou de nouveaux formats d’improvisation, en particulier le match. Après avoir retracé l’histoire de l’implantation du match d’improvisation théâtrale en France, j’ai choisi d’examiner de près différentes structures dans la Région »

  • Lauréate 2019

La socialisation des adolescents par l’Improvisation théâtrales

Soutenu par Géraldine Dehayes au Conservatoire National des Arts et Métiers.

« L’adolescence est une période de changements considérables tant physiologiques que psychologiques. C’est une phase particulièrement importante de la socialisation […] La pratique de l’improvisation théâtrale, notamment sous la forme du match d’improvisation, permettrait, durant cette étape importante de la vie, l’affirmation de soi dans le respect de l’autre, à travers les interactions (pairs, intervenants, public), mais également à travers les règles et les valeurs, qui font de cette forme de théâtre, une pratique si particulière.»

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à contacter :